Les canons de Frontenac : une blague pour Mme Débarbouillette

Critique de l’enseignante :

Toute une histoire intégrée dans notre programme d’histoire! Ce roman, “Les canons de Frontenac”, m’a fait vivre une multitude d’émotions. L’auteur, Benoit Beauchamp, a utilisé un style d’écriture afin de captiver mon attention. Je ne pourrai pas oublier l’aventure qu’ont vécu nos trois jeunes étudiants lorsqu’ils se sont retrouvés en plein milieu d’une guerre en 1690. Félix et Andy étant dans deux camps opposés et Camille … elle a vraiment vécu toute une expérience! Son passage m’a fait éprouver de la compassion, de l’inquiétude et à certains moments, j’ai ri aux larmes. C’est un livre à ne pas manquer pour tous les lecteurs, à partir de la 4e année.

Je vous invite à visionner la capsule littéraire d’Éliane et de Maëlie pour connaitre leur appréciation du roman “Les canons de Frontenac”.

 

Merci à la maison d’édition Grand Duc !

  

Mme Lise, enseignante de 5e année

 

2 réflexions sur « Les canons de Frontenac : une blague pour Mme Débarbouillette »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*