Les mots d’Eunice : un album doux et douleureux à la fois !

Critique de l’enseignante :

L’album est à la fois rempli de douceur et de douleur tant au niveau du vocabulaire utilisé que des illustrations.  L’auteure Gabriella Gendreau et l’illustratrice Nahid Kazemi ont bien arrimé leurs forces afin de livrer un album touchant. La lecture de ce livre nous fait prendre davantage conscience de ce que peuvent vivre les immigrants. L’histoire nous permet de réfléchir également sur notre façon de s’adapter lorsque des changements surviennent dans notre vie. J’ai aimé la façon que l’illustratrice utilisait des couleurs sombres pour représenter les sentiments d’Eunice. Coup de chapeau pour le lien entre le titre et l’illustration de la page couverture. Petit bémol : j’aurais aimé que le résumé de la quatrième de couverture ne mentionne pas le retour possible de la mère d’Eunice. J’aurais été davantage motivée à lire l’histoire afin de connaitre la fin de celle-ci.

Je vous invite à visionner la capsule littéraire de Lilia et de Jacob pour connaitre leur appréciation de l’album “Les mots d’Eunice.

 

Merci à la maison d’édition l’Isatis !

Mme Krystel